Nouveau dispositif de formation : un pari réussi pour un retour vers l’emploi

Par Julie Gardan, Chargée de mission diagnostic-conseil et développement des compétences

 

ÉCHOBAT a expérimenté en 2018 un nouveau dispositif de formation à destination des demandeurs d’emploi longue durée, avec le soutien de Pôle Emploi, Direction Régionale Hauts-de-France, et du CD2E « Pôle d’Excellence régional Hauts-de-France de l’éco-transition ». Ce dispositif a permis de former les stagiaires aux compétences-clés utiles dans les différents métiers du bâtiment et aux principes de base de la performance énergétique. En s’affranchissant des dispositifs institutionnels existants, ÉCHOBAT a souhaité proposer un dispositif de formation au plus près des besoins des entreprises et des demandeurs d’emploi.

Au cœur du dispositif : la formation en situation de travail 

Ce dispositif de formation repose sur un format hybride qui combine l’apprentissage en salle et la formation en situation de travail (FEST ou AFEST). En effet, ÉCHOBAT s’est largement basé sur la FEST, en tant que modalité pédagogique, en confiant aux entreprises du bâtiment de son réseau le rôle de formateurs.

Dans le cadre de cette formation, les stagiaires ne passent que 20 % du temps en salle sur les enseignements théoriques. Ils réalisent les 80 % de la formation restants en entreprise, sur chantier. Le chantier est considéré ici comme outil pédagogique à part entière. La préparation de la formation en amont permet d’assurer le formalisme, la traçabilité et l’évaluation nécessaires à toute action de formation.

La relation demandeur d’emploi – entreprise – organisme de formation renforcée

Toutefois, l’organisation de la formation doit intégrer les aléas de la vie d’une entreprise. En effet, dans ce dispositif, l’entreprise joue pleinement le jeu de la formation. Elle va au-delà d’un simple encadrement. Elle modifie son organisation et dilate le temps productif pour laisser place à l’expérimentation, l’erreur, la correction et surtout les échanges entre le stagiaire et son ou ses formateurs.

ÉCHOBAT, en tant que tiers facilitateur, insiste sur une ingénierie du recrutement qui ouvre larges les portes d’entrées dans le dispositif. ÉCHOBAT préconise aussi un accompagnement fort de toutes les parties, avant, pendant et après la formation. Ainsi, la relation demandeur d’emploi – entreprise – organisme de formation, clé de la réussite de ce dispositif de formation novateur, est renforcée. Le dispositif d’évaluation s’appuie sur des référentiels de compétences-clés, en les adaptant aux personnes ayant peu de qualification.

À l’issue de cette formation, les participants ont repris confiance dans le monde du travail, repris goût au travail en équipe et ont démontré un courage et une motivation reconnus et recherchés par les entreprises. Le dispositif a contribué à un retour à l’emploi pour 70 % des stagiaires.

 

Lire aussi : Retour d’expérience sur la formation en situation de travail

efficitur. quis et, quis, ut nunc ut sem, lectus tristique Praesent